• 94 - Du fiel ludique

    94 - Du fiel ludique

    Sur les listes, je réponds fièrement ceci à mes détracteurs sans gloire :<o:p></o:p>

    C'est vrai que je cherche à faire parler de moi à tout prix. En bien ou en mal, peu importe. Je n'existe qu'à travers vous. Pardonnerez-vous ce nombrilisme déplacé, cette insolence gratuite, cette vanité révoltante ? Je suis malheureux, c'est vrai. Je suis un grand frustré. Je ne jouis que dans le regard courroucé des autres parce que sans les autres ma vie est vide. J'ai besoin du regard des autres pour me sentir exister.<o:p></o:p>

    Mon existence est si vide, si creuse, si vaine... La vie d'un oisif est loin d'être enviable : il n'y a strictement rien à faire du matin au soir. Et c'est bien connu, l'oisiveté est mère de tous les vices. Je m'adonne donc avec ferveur au vice. Et mon vice actuellement, c'est précisément de jeter le trouble sur les listes.<o:p></o:p>

    En fait et pour être sérieux, je teste le degré de résistance mentale de mes contemporains. Je cherche également l'esprit rare apte à la réflexion, l'esprit assez éclairé pour voir en moi autre chose que ce simple trublion. Ceux qui réagissent mal sur cette liste prouvent aux yeux de tous :<o:p></o:p>

    - leur manque d'humour (ce qui n'est certes pas un signe d'intelligence)<o:p></o:p>

    - leurs limites psychologiques<o:p></o:p>

    - leur immaturité mentale<o:p></o:p>

    - leur impulsivité stérile<o:p></o:p>

    - leur manque de courtoisie intellectuelle<o:p></o:p>

    Je crois que c'est ma liberté qui vous révolte : je suis ce que vous n'avez jamais été capables d'être. En effet, je me suis affranchi du prosaïsme, de l'illusion, de la vanité.<o:p></o:p>

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :