• 63 - Un mariage arrangé pour ma nièce

    63 - Un mariage arrangé pour ma nièce

    Mademoiselle,

    Soyez heureuse, car demain vous serez riche d'un hyménée de choix. En effet, nous avons trouvé pour vous un excellent parti. Les noces auront lieu au manoir de votre futur époux, j'ai nommé Monsieur de la Roche-Maillard. Un élément de la meilleure noblesse.<o:p></o:p>

    Ce digne et sage homme n'a plus d'âge, et il porte la canne avec grande et noble prestance. Il vous donnera, je l'espère malgré son grand âge, quelques aimables héritiers. Vous serez séduite, je crois, par une petite singularité, un petit rien, quelque chose qui précisément apporte un certain charme à sa personne : c'est la bosse qu'il porte sur le dos. Son panache en quelque sorte. Il en est particulièrement fier. Et vous tâcherez d'être digne de cet objet de gloire.<o:p></o:p>

    Certes vous trouverez sans doute quelque reproche à faire à son aspect physique. Car enfin je présage que ses traits vous déplairont, vous êtes si jeune et votre jugement est si léger, si vain. Vous me rétorquerez certainement que cet homme n'a point les charmes de votre ami Pierre, celui que vous semblez aimer en secret (oubliez-le plutôt, vous ferez mieux, je vous assure !). Il n'a point ces charmes juvéniles qui trouvent grâce à vos yeux, c'est vrai. Et pour être honnête avec vous Mademoiselle, je dirais même que cet homme est laid, fort laid. Mais il faut vous dire, et vous me trouverez encore honnête avec vous ici, que cet homme est riche, fort riche.<o:p></o:p>

    De plus Monsieur de la Roche-Maillard est un noble vieillard plein de sagesse : son or n'a point été dilapidé sans fruit dans des fêtes et des ripailles, comme le font les jeunes inconséquents qui ont l'âge de votre ami Pierre (lequel n'a pas même un début de fortune.).<o:p></o:p>

    Malgré son immense fortune Monsieur de la Roche-Maillard est sobre, voire avaricieux. Et c'est là une grande qualité. De fait vous n'aurez point souvent l'occasion de danser en sa compagnie. Votre toilette demeurera sobre et austère, par souci d'économie. Vous serez à la fois sa servante et la maîtresse de maison. Vous vous occuperez des chevaux vous-même, étant donné la fragilité de sa santé. Cet homme est de grand âge, je vous le rappelle.<o:p></o:p>

    Bref, en tout lieu et toute occasion vous porterez avec fierté, sévérité et reconnaissance son nom.<o:p></o:p>

    Demain l'on vous appellera Madame de la Roche-Maillard. J'attends vos mercis en retour à cette bonne nouvelle. Au revoir, Mademoiselle.<o:p></o:p>

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :