• 60 - Ma petite collection

    60 - Ma petite collection

    Brève amante,<o:p></o:p>

    J'aime votre dépit ultime, votre désespoir. Touchant. Mon oeuvre est bel et là : en esthète j'ai fait naître une souffrance belle à regarder. De l'art vivant. Le coeur des femmes est la matière vivante, sensible de mon travail d'artiste. Je sculpte les formes que je veux. Mon burin est sans pitié. Je tords les coeurs les plus malléables, mais aussi et surtout les moins dociles (et c'est là ma prouesse), pour en faire des sortes de statues figées pour l'éternité dans une douleur admirable. Je sers l'Art en vérité.<o:p></o:p>

    Vous aurez été ma dernière statue érigée au nom de l'amour.<o:p></o:p>

    A présent que j'en ai fini avec vous, je vais enrichir ma chère collection. Un autre coeur de femme sera mon prochain trophée.<o:p></o:p>

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :