• 53 - Les enfants, ces viles créatures

    53 - Les enfants, ces viles créatures

    Je n'aime pas les enfants. Je ne leur trouve ni la moindre intelligence, ni aucune sensibilité, ni rien d'humain. Ce sont des êtres infirmes : des esprits bancals, des coeurs imparfaits, des âmes promptes au péché.<o:p></o:p>

    On a l'habitude d'entendre dire que les enfants sont intelligents, hypersensibles, gentils... Foutaises ! Il n'y a qu'à constater la façon dont ils pensent, dont ils s'expriment, dont ils se gouvernent. Ce sont des ignares incapables de prendre des initiatives, inaptes au travail de force et de précision, hermétiques à l'art, à la philosophie, à la littérature...<o:p></o:p>

    Ils sont tout juste bons à babiller des inepties. Désobéissants, difficiles à dompter, naturellement portés vers les futilités, la saleté, l'anarchie, les enfants sont des ânes ne comprenant que les coups de bâton.<o:p></o:p>

    Il n'y a guère qu'avec les coups qu'on peut faire de l'enfant quelque chose de pas trop mauvais. Hélas ! Combien d'enfants mal battus, mal éduqués, mal dirigés par la badine ont compromis des adultes ? Combien de précepteurs ont dû rendre des comptes à la justice par leur faute ? Pour n'avoir pas admis recevoir de la part de leur maître quelques corrections corporelles méritées, des enfants insoumis ont osé se plaindre ! Honte à ces petits cancres rebelles et dénaturés qui par leur faiblesse de caractère, leur déchéance morale, leur mollesse physique ont fait traîner devant les tribunaux de bons et honnêtes redresseurs de torts à la réputation exemplaire...<o:p></o:p>

    N'est-ce pas là la preuve, s'il en fallait une, de la nature mauvaise et malsaine des enfants ?<o:p></o:p>

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :