• 30 - Eloge de la lâcheté

    30 - Eloge de la lâcheté

    La lâcheté n'est pas l'arme des faibles, mais des forts, des survivants, des hommes libres. C'est une arme très efficace : les lâches sont les éternels épargnés des vicissitudes. Dénoncer par lettre anonyme son voisin, trahir ses amis, accuser un innocent, pour le lâche c'est l'assurance de sortir vainqueur d'un mauvais pas, d'être récompensé par de l'argent ou bien de gagner in-extremis sa chère liberté.<o:p></o:p>

    Les vrais courageux sont les lâches. Jaloux de leur liberté à un point extrême, ils sont âpres au gain. Fiers, discrets par nature, farouchement attachés à leurs valeurs personnelles, ils vont toujours jusqu'au bout de leurs idées. Jamais ils ne se trahissent. Pour rien au monde. C'est pourquoi ils préfèrent tant trahir les autres.

    La lâcheté est non seulement une arme efficace, mais encore facile, simple, et surtout sans danger pour qui en use avec art : seuls les autres sont victimes du lâche. La lâcheté permet de provoquer en duel un ennemi sans avoir à se mouiller : le lâche ne sort jamais de l'ombre. Il peut sans aucun péril insulter, provoquer, menacer, jamais il ne s'exposera au feu. Le lâche sait user de toutes les opportunités qui s'offrent à lui : lettres et coups de fil anonymes, coups bas, etc. Le lâche est judicieux, prudent et il offre les apparences de la plus parfaite honnêteté.

    C'est pourquoi les lâches réussissent en bien des domaines, et au prix de peu d'efforts. D'où l'indiscutable supériorité de la lâcheté sur le courage quand on veut se faire un nom dans l'anonymat.<o:p></o:p>

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :